mardi 20 juin 2017

Le pays des contes tome 5 de Chris Colfer

Auteur: Chris Colfer
Editeur: Michel Lafon


Collection: /


Parution: 8 juin 2017
Nombre de pages: 300 pages

Synopsis :


Dans la suite très attendue du Pays des Contes , Conner apprend que le seul endroit pour combattre l'armée littéraire de l' homme masqué est à l'intérieur de ses propres histoires !
Lorsque les jumeaux et leurs amis entrent dans les mondes fabriqués à partir de l'imagination de Conner , trouver des alliés comme personne n'aurait jamais rêvé, la course commence à mettre un terme au règne de l' homme masqué de la terreur . Les jumeaux peuvent-ils enfin rétablir la paix dans le monde des contes de fée.

Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


Le pays des contes est une saga que j'aime énormément, je l'ai commencé il y a de cela 1 an, et j'ai adoré voir l'évolution des personnages, notamment Alex et Conner.

Le style de l'auteur est très fluide, facile à lire et addictif.
Dans ce tome, nous suivons donc principalement nos deux héros, à la recherche de personnages pour levé une armée contre l'Homme masqué, cependant, ces personnages viennent des histoires de Conner, et, on peut avouer qu'il a énormément d'imagination.
Bien-entendu, nous découvrons l'identité de l'Homme masqué, je m'y attendais un peu avec les indices laissés, mais le fait que les jumeaux le découvrent, donne une autre profondeur à l'histoire.
Durant ce tome, nous en apprenons plus sur Conner, et j'ai bien aimé en découvrir plus sur ce personnage, qui, en quelque sorte est dans "l'ombre" de sa soeur.

Ce cinquième tome a énormément d'humour, surtout avec Conner, mais bien entendu, cela ne change pas des tomes précédents.
On retrouve Rouge, Boucle d'Or qui est enceinte, Jack mais aussi Bree et Emmerich.
J'ai beaucoup aimé l'implication de Charlotte, la mère des jumeaux, dans ce tome, et j’espère la revoir dans les tomes suivants. 

En conclusion, un cinquième tome qui correspond à énormément d'attentes, et j'ai hâte de lire le sixième tome, qui parait également l'année prochaine.

Note: 4,25/5

mercredi 31 mai 2017

Textrovert de Lindsey Summers

Auteur: Lindesy Summers
Editeur: Michel Lafon


Collection: /


Parution: avril 2017
Nombre de pages: 250 pages

Synopsis :


Non seulement Keeley a accidentellement échangé son téléphone avec celui d'un autre, mais en plus elle va devoir attendre une semaine avant de pouvoir le récupérer car Talon, le garçon qui a pris son portable, a quitté la ville. Les deux lycéens vont coopérer pour se transférer leurs messages et, à force d'appels et de SMS, apprendre à se connaître. Jusqu'à leur rencontre fatidique où Talon n'a d'autre choix que de révéler sa véritable identité. Et un secret qu'il cachait jusque-là. Maintenant qu'elle connaît la vérité, Keeley peut-elle encore lui faire confiance ? Et comment leur relation, née du mensonge, peut-elle survivre à la trahison ?


Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


Concernant ce roman il faut d'abord savoir, comme indiqué partout, qu'il a été écrit sur Wattpad.
J'avais lu, auparavant, Phoneplay et Blue, que j'avais bien aimé même si je trouvais l'histoire cliché et, les personnages qui n'étaient pas bien approfondies, un point positif, l’additivité, ces histoires étaient également publié sur Wattpad à la base (je vous invite à lire mes chroniques dessus).

Autant vous dire que je n'avais pas énormément d'attentes pour ce roman.
Nous allons donc suivre Keeley, qui oublie malheureusement son téléphone et qui va donc l’échangé avec un mystérieux inconnu.
Pour tout dire, cette histoire m'ait invraisemblable dans la vraie vie, et je trouve cela un peu trop cliché ; tout de même, ce roman est addictive.

La plume de l'auteur est très fluide, sans descriptions en trop.
L’originalité de ce roman réside dans le fait que nos héros se séduisent à distance dans un premier temps.

Je dois dire que j'aime beaucoup les histoires qui se passe dans le lycée américain avec l'ambiance, les bals etc, et que j'aurais beaucoup aimé y être ou, du moins, tester pour une journée ou dans un temps

Keely est très attachante et correspond au personnage qui est un peu timide en réalité, mais, à du répondant par messages.
Concernant Tavin, je dois dire qu'il a beaucoup de confiance en lui, mais, il a un humour qui fait rire absolument tout le monde.
J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce personnage.

Cependant, je pensais que nous aurions droit aux échanges de textos pendant tout le roman, ou du moins une bonne partie, et bien non ; en vérité, cela n'aura duré qu'une trentaine de page.
Egalement quant à leur relation que je trouve un peu trop précipité.
Sinon, ce roman est idéal pour l'été et ce détendre.

En conclusion, un roman tout à fait addictive mais, malgré tout, cette histoire reste très cliché ; au moins, elle est sans prise de tête. Idéale pour les jours à venir et l'été.

Note: 3,5/5

mercredi 3 mai 2017

The new order de Chris Weitz

Auteur: Chris Weitz
Editeur: Le livre de poche

Collection: /


Parution: avril 2017
Nombre de pages: 400 pages

Synopsis :


Un virus a décimé la population des États-Unis, à l'exception des adolescents. Ces derniers pensaient être les seuls survivants... mais ils se trompaient. Donna et Jefferson se sont séparés. Jefferson retourne à New York, où il va tenter de trouver l'antidote du virus au sein de la tribu des Washington Square. Donna, quant à elle, se rend en Angleterre, où elle est confrontée à un tout autre monde. Parviendront-ils à se réunir de nouveau pour empêcher ce qui s'annonce comme un désastre plus grand encore que le virus qui a anéanti le continent ?


Je remercie les éditions Le livre de poche pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


Pour commencer, j'avais lu le premier tome il y a de cela plus d'un an, et j'avais beaucoup appréciée découvrir tout ces personnages, et, également, m'attacher à eux.

La plume de l'auteur est très fluide, simple à lire et avec une écriture familière.
Nous suivons 2 points de vues, celui de Donna et Jefferson, dans 2 lieux différents.
Dans ce tome-ci, alors que Jefferson se lance dans un nouveau combat espérant sauver le peu d'humanité qu'il reste sur le continent américain grâce à son sang, Donna, elle, lutte pour conserver ses libertés et l'humanité qu'il reste en eux.

Cependant, j'ai trouvé que tout était un peu trop facile pour Jefferson: sa guérison, le remède, la résistance qui vient à lui ...
Dans ce roman, l'auteur utilise aussi la voix de Peter pour explorer la piste religieuse dans ce monde ; il fait également revivre l'un des personnages que l'on croyait mort pour nous replonger dans une situation de survie.
Points négatifs, les personnages, que ce soit principaux ou secondaires manquent de profondeurs, et, plus d'une fois, il y a des longueurs.

Il y a aussi les révélations qui sont vraiment surprenantes et, à ce niveau-là, l’auteur à pleinement réussi son pari.

En lisant ce roman, le lecteur entre dans un récit complexe tant au niveau des concepts que de l'intrigue. Les rôles sont constamment inversé

En conclusion, un second tome que j'ai beaucoup aimée, moins que le premier mais tout aussi génial. 

Note: 3,75/5

jeudi 30 mars 2017

Glass Sword de Victoria Aveyard

Auteur: Victoria Aveyard
Editeur: Le livre de poche

Collection: /
 
Parution: 1 mars 2017
Nombre de pages: 630 pages

Synopsis :



Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.


Je remercie les éditions Le livre de poche pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 



Pour commencer, j'avais eu un coup de cœur pour le premier tome.
Nous sommes dans un récit qui se lit très rapidement, facilement, nous ne voyons absolument pas le nombre de pages défiler, elle est addictif.

Le début du livre est un peu long, mais la suite ... wahou.

C'est une dystopie originale !
La plume de l'auteur est, encore une fois, fluide, facile à lire et agréable.
Concernant les personnages, Mare n'est plus du tout la même, elle est froide et j'avoue ne pas avoir compris la plupart de ses réactions.

J'ai juste adoré Shade et Cal, deux personnages qui m'ont beaucoup marqué et touché.

Maven, ah Maven c'est la personne qui paraissait avoir un bon fond au début du premier tome et qui s'est révélé être tout le contraire par la suite.
Farley m'a bien plu aussi. J'aime beaucoup son personnage.

Sa relation avec Cal est toujours compliquée et je dois dire que je l'aime toujours autant.
Et la fin ! Mais quelle fin ! Comment un auteur peut-il faire toujours faire des si bonnes fins ? La fin est juste choquante émouvante et affreuse elle donne envie de s'attaquer à la suite de cette série vraiment additive.

En conclusion, un second tome que j'ai beaucoup aimée, moins que le premier mais tout aussi génial.

Note: 4,5/5

mercredi 1 mars 2017

Winter People de Jennifer McMahon

Auteur: Jennifer McMahon
Editeur: Le livre de poche

Collection: /
 
Parution: 1 février 2017
Nombre de pages: 400 pages

Synopsis :


J’avais aussi compris qu’il valait mieux éviter de la contrarier. Tantine s’emportait vite et n’appréciait guère qu’on la contredise. Quand quelqu’un refusait de la payer, elle versait une poudre noire tirée d’une de ses bourses en cuir sur sa maison en marmonnant d’étranges incantations. (…)
— S’il te plaît, réponds-moi, Tantine. Est-ce qu’on peut faire revenir les morts ? ai-je insisté en jetant une poignée de têtes-de-violon dans son panier.
Elle m’a dévisagée longuement de ses petits yeux noirs, la tête penchée.
— Oui, il y a bien un moyen. Les rares qui le connaissent le transmettent à leurs enfants. Et puisque tu es ce que j’ai de plus proche d’une fille, je te transmettrai le secret. »

Et si l'amour était vraiment plus fort que la mort ? Et si l’on avait la possibilité de ramener de l'au-delà l'être qu’on aime le plus au monde ?
Un suspense terrifiant pour un sujet grave. Une histoire qu’on ne peut lâcher et qui nous plonge dans l’effroi.

Je remercie les éditions Le livre de poche pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


Pour commencer, c'est un roman qui me tentait énormément de part sa magnifique couverture et une histoire intrigante.

L’histoire a plusieurs points de vues différents sous plusieurs période, en 1908 et de nos jours.
La plume de l'auteur est fluide et agréable à lire, elle ne donne pas des descriptions sans intérêt.
Dans cet univers gris et un peu glauque, le suspense est omniprésent.

Ruthie, est un personnage que j'ai beaucoup aimé, quand sa mère disparait, elle tient un peu le rôle de mère 
Sa petite sœur, Fawn, est assez spéciale. Avec sa poupée qui lui parle, son amie imaginaire, elle est souvent troublante, voire carrément effrayante. 

Cependant, on s'attache très rapidement aux personnages sauf quelques un ou on se rend compte au fur et à mesure de l'histoire qu'il ne sont pas ceux qu'ils prétendent être.

On ne s'ennuie pas pendant notre lecture et les dernières pages se dévorent littéralement.
Les chapitres sont assez courts et alternent les voix. Ils sont placés de façon à ce que les histoires trouvent une résonance, voire une explication à ce que l'on vient de lire, ou même une conséquence.
La tension, l'horreur, l'incompréhension, le doute, la peur... on passe par toutes ces émotions en suivant ces personnages.
Un roman magnifique, fantastique sur l'amour, la mort, effrayant parfois, triste aussi.
Ce que je trouve dommage, c'est que ce roman n'est pas plus connu, et c'est vraiment, vraiment dommage.

En conclusion, un livre que je recommande à toute personne aimant ce genre et le suspens.

Note: 4,25/5

samedi 11 février 2017

Inaccessibles de Katharine McGee

Auteur: Katharine McGee
Editeur: Michel Lafon

Collection: /
 
Parution: 9 février 2017
Nombre de pages: 413 pages

Synopsis :



Bienvenue à Manhattan, en 2118
New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de toutes, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secrets entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.
Plus dure sera la chute


Je remercie les éditions Michel Lafon et Camille pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


Dans ce roman, nous suivons le New-York du futur, construit dans une tour de mille étages, où les plus aisés habitent au sommet, en haut, et ceux aux revenus modestes ou pauvres habitent en bas.
Une jeune femme tombe du millième étage, meurtre, accident, suicide ? Tant de questions sans réponses.

Avant de commencer ce roman, sachez que j'ai lu quelques avis disant que cette histoire ressemblait fortement à Gossip Girl, alors, pour les fans de cette série, je vous le conseille beaucoup.
La plume de l'auteur est très fluide, c'est facile à lire et sincèrement, c'était une lecture sans prise de tête.
Avant d'arriver dans le vif de l'intrigue, c'est-à-dire qui est cette jeune femme et surtout ce qu'il lui est arrivé, nous suivons 5 personnages qui sont tout à fait différents les uns des autres, nous avons donc plusieurs points de vues.
Je pensais que nous allions commencer le roman lorsque la jeune femme tombe du haut de la tour, suivre une sorte "d’enquête", mais ce n'est pas le cas, on repart deux mois auparavant.

J'ai plutôt aimé tout les personnages, à part Rylin qui est mon personnage préféré, même si il y a seulement quelques chapitres qui lui sont consacrés, c'est un personnage attachant, auquel on s'identifie facilement, quant à Leda, je l'aimé bien au début, mais au fur et à mesure du roman, on se rend compte qu'elle est juste ... horrible, elle m'a énormément exaspéré surtout à un moment de l'histoire.
Cord, lui, est mon personnage masculin préféré malgré le fait qu'il n'y ait pas son point de vue, et c'est bien dommage.

Avery, elle, est également attachante, même si elle est parfaite, on s’aperçoit qu'elle ne l'est que physiquement, elle cache un secret qui est honteux, mais ça ne change rien à sa personnalité.

Enfin, Eris et Watt sont également attachants à leur manière.
Un roman que je vous conseille fortement !

En conclusion, un premier tome qui met très bien l'intrigue en place, j'ai hâte d'avoir le deuxième tome et de pouvoir le lire.

Note: 4/5

samedi 28 janvier 2017

Fille des cauchemars tome 2 de Kendare Blake

Auteur: Kendare Blake 
Editeur: Le livre de poche


Collection: /

 
Parution: 18 janvier 2017
Nombre de pages: 300 pages

Synopsis :



Cas ne parvient pas à oublier Anna.
« Anna à la robe de sang », l’esprit le plus puissant qu’il ait jamais rencontré.
Anna, qui s’est sacrifiée pour le sauver.
À présent, Anna lui apparaît même dans des rêves éveillés… ou plutôt, dans des cauchemars. L’esprit vengeur a laissé place à une jeune fille torturée.
Hallucinations ou véritables appels à l’aide ? La frontière entre illusion et réalité semble bien ténue. Anna a-t-elle définitivement quitté le monde des vivants ou est-elle revenue des enfers ? Cas ne sait plus. Il lui reste une seule certitude : quel qu’ait été son destin, il doit retrouver Anna.

Je remercie les éditions Le livre de poche jeunesse pour ce service-presse en partenariat.

Avis : 


J'attendais ce roman avec grande impatience, depuis 1 an, en poche.
Finalement, ce tome a moins d'actions que le précédent. On en apprend un peu plus sur l'athamé, mais je trouve qu'on reste en surface. L'auteur aurait pu creuser plus de ce côté là.

La plume de l'auteur est fluide, décrivant à merveille les lieux, paysages ...
Une histoire bien menée, du suspens du début jusqu'au dénouement final, une tenue en haleine extrêmement bien choisie, de l'action, du sentiment, de l'intrigue.

Un nouveau personnage va faire son apparition, je m'en suis méfiée au départ car je n'avais pas confiance et pourtant elle a réussi à me surprendre. 

Cas est un personnage courageux depuis le premier tome, on voit son amour pour Anna et il nous le fait comprendre ! 
C'est un personnage qui garde toujours son humour et sa pêche malgré les évènement horrible.
Pour tout vous dire, si ce livre est adapté au cinéma, on aura clairement le droit au film d'horreur, certaines descriptions sont horrible.
Carmel, elle, est un personnage que je n'ai pas compris, surtout à un moment du roman, je n'ai pas non plus compris cette décision, mais cela m'a beaucoup surpris.

Dans ce tome, on se pose énormément de questions, qui détient Anna ? Où sont les âmes perdues des fantômes chassés par Cas? Celui-ci va-t-il réussir à sauver Anna?

Je peux constater que certains n'ont pas aimé la fin, je comprend parfaitement cette avis, elle est dure, mais d'un autre côté elle est réaliste et c'est pour ça que moi j'ai bien aimé.
Cependant, j'avoue que j'aurais aimée avoir un chapitre de plus pour voir ce que devient Cas, Thomas et les autres.

En conclusion, un deuxième tome que j'ai beaucoup aimé, cependant, le premier reste mon préféré. 

Note: 4/5